Inauguration de la place du 19 mars 1962

Dimanche 1er mai 2016 // Commune Nouvelle

C’est en présence de plus de deux cents personnes et de nombreux élus que Bernard Besson, président départemental de la Fnaca et Dominique Bauduin, maire de la Commune Nouvelle d’Arlay, ont dévoilé, samedi matin 9 avril, la plaque dédiée au cessez-le-feu de la guerre d’Algérie du 19 mars 1962.
L’imposante cérémonie, orchestrée par André Vernay, responsable du devoir de mémoire, était rehaussée par la participation de 28 porte drapeau, des pompiers, de la gendarmerie, de musiciens de la batterie-fanfare de Lons-le-Saunier et d’une trentaine d’enfants accompagnée par les enseignantes. Dominique Baudouin tout en rappelant les événements a remercié l’ancien conseil municipal et Christian Bruchon, son prédécesseur, à l’initiative de cette inauguration.
Bernard Besson rappela que : « C’est un symbole fort d’inaugurer une place du 19-Mars-1962, date qui est contestée mais qui est une date dédiée à la paix ». Et de citer André Malraux : « La plus belle sépulture des morts, c’est la mémoire des vivants. ».Il remit la médaille militaire à deux habitants d’Arlay, Roger Ramboz et Paul Baday, ainsi que la médaille de la Fnaca à Madame le maire Dominique Bauduin et son prédécesseur, Christian Bruchon.
À la suite de l’intervention du sénateur Gérard Bailly, les enfants déposèrent une gerbe aux monuments aux morts.
(extrait du Progrès)