Découverte d’ARLAY

Mercredi 28 octobre 2009, par Secrétariat // Histoire

ARLAY, l’invitation aux voyages

ARLAY est une petite cité jurassienne, traversée en son cœur par la Seille, et entourée de coteaux parsemés de vignes. Comment deviner en se promenant au gré des rues et hameaux que ce village a une histoire millénaire ?

Chaque quartier est un rendez-vous riche en émotion et une rencontre avec des lieux chargés de récits et légendes du passé.
Une grotte néolithique, des mosaïques, un tryptique et une fontaine romaine se trouvent près du cimetière, ancien lieu d’implantation de l’église d’ARLAY, qui donna son nom au quartier SAINT VINCENT.
Remontez la rigole, promenade dominicale des Arlayens, pour découvrir CHAZE, quartier typique aux maisons à toits à créneaux et contemplez le panorama du château et du village.

Flânez à CORCELLES ou près de l’Hermitage, traversez la Seille par le vieux pont et appréciez le moulin du bas et son canal. Sur la droite, se cachent les anciens remparts nord et les restes de la tour de Tortelet, adossée à un bâtiment, abritant autrefois le four banal, la prison et la mairie. Devant vous se dresse la Chevance d’Or, premier monument classé d’Arlay (face à l’ancien hôpital Saint Esprit) et son portail en provenance de l’ancienne église SAINT VINCENT. Levez les yeux pour apprécier ses belles tours s’élever comme des épées vers le ciel.

Puis entrez dans le cœur historique du village, « le vieux bourg », par la rue haute (ancienne grande rue). A droite, découvrez l’ancienne cure et les trois arcades de la halle, sous laquelle se tenait le marché. A l’étage se réunissait le conseil et les échevins. Remontez le temps, devinez la vie derrière les échoppes, ornées de fenêtres à meneaux, de niches, statues ou blasons. Ce chemin remontant vers le Bourg Dessus est paré de demeures nobles, aux tours carrées ou rondes, de tourelles et de chevances. Cette grande rue se terminait par la tour du Carouge et l’ancienne porte d’Amont, qui s’appuyait sur le rocher voisin. Tout de suite à droite, prenez la route de QUINTIGNY, où vous trouverez l’entrée du château, construit au 18ème siècle sur les fondations d’un ancien couvent de l’Ordre des Minimes.
Le parc romantique du 18ème siècle conduit aux ruines médiévales. C’est la forteresse du 13ème siècle de Jean de Chalon. On y découvre successivement la chapelle, le grand donjon carré, la tour du point de vue, et la grande enceinte, nous emmenant jusqu’à l’ancienne porte du village. Depuis ce point de vue, découvrez le vignoble d’Arlay et prenez le temps de goûter les vins de renommée mondiale chez les viticulteurs.